Visiter Kaysersberg depuis Colmar

Plus de doute, l’automne est là : le bout de mes doigts est frigorifié quand je descend du vélo, le traiteur du coin a sorti la soupe au potimarron et la vigne vierge du jardin de ma mère rougit de plaisir. Toutes les couleurs en effervescence de cette saison m’ont donné une irrésistible envie de voir du pays. Parce que chez moi, toute excuse est bonne pour partir en vadrouille, l’occasion m’a semblée parfaite pour faire un petit saut en Alsace et voir de mes propres yeux la beauté si célébrée de ses vignobles. Le plan de ce week-end entre amies : explorer Colmar, d’où on sera basées, et passer une journée dans le village de Kaysersberg. Et, petits chanceux que vous êtes, je vous embarque avec moi. Prêts ?

Le petit résumé :

Comment aller à Kaysersberg depuis Colmar ?
Que faire à Kaysersberg ?
Quels domaines visiter autour de Kaysersberg ?
Où manger à Kaysersberg ?
Où dormir à Kaysersberg / Colmar ?

Comment aller à Kaysersberg depuis Colmar ?

La magnifique Place des Unterlinden à Colmar. Notre point de départ pour Kaysersberg.

Puisqu’on a des âmes de baroudeuses (ou toujours pas de permis et un budget un peu ric-rac… ce qui sonne quand même moins cool), nous optons pour le bus pour faire le trajet Colmar – Kaysersberg. Il faut dire que le village, qui ne se trouve qu’à 10km de Colmar, est très aisément accessible de cette façon ! Le trajet ne dure qu’une vingtaine de minutes et les vues sur les collines de vignobles sont sublimes. L’aller-retour nous a coûté 6,50€/personne.

En bus : prendre la ligne 145. Nous sommes parties de la station Théâtre, située juste derrière le Musée Unterlinden. Beaucoup de lignes passent par là, assurez-vous donc de vous positionner au niveau du panneau « TRACE 25 ». Faites attention, le passage du bus n’est pas si fréquent ! Vous trouverez tous les horaires ici.

En taxi : si vous n’êtes pas véhiculés mais que vous souhaitez jouir d’une certaine liberté, le taxi peut être une solution ! Comptez environ 30€ l’aller depuis Colmar.

En voiture : si vous arrivez depuis Colmar ou depuis la D83, suivez la D415 sur une dizaine de kilomètres. Une fois sur place, il y a beaucoup de lieux de stationnement. Les plus proches du centre historique (payants) sont le parking de la porte basse et le parking de la Place des Malgré-Nous. Il existe d’autres parkings gratuits et moins fréquentés en périphérie du village.

Que faire à Kaysersberg ?

Et si nous commencions par le commencement : pourquoi aller à Kaysersberg ? Ce à quoi je vous répondrais « pourquoi ne pas y aller ? » ! Toutes les raisons sont bonnes pour s’attarder sur ce lieu hors du temps, élu d’ailleurs Village Préféré des Français en 2017 – rien que ça, ça devrait vous convaincre ! Un séjour en Alsace n’est pas complet tant que vous n’aurez pas fait étape dans l’un des sublimes villages de sa fameuse Route des Vins et Kaysersberg est un vrai condensé de tout ce qu’elle a de plus beau à offrir.

1. Faire la grimpette jusqu’au château et s’extasier devant la vue panoramique

La vue depuis le château. On devine déjà l’Allemagne à l’horizon !

La star du village, c’est sans contexte le Château du Schlossberg (en allemand « la montagne du château« ). Depuis le centre du village, dirigez-vous vers la Rue des Forgerons qui vous mènera au petit sentier qui grimpe jusqu’au château. Là, il n’y a plus qu’à gravir les 100 marches du donjon pour profiter d’une vue incroyable sur le village et son vignoble. Que fait ce château impérial ici, vous demandez-vous ? Au Moyen-Âge, il s’agissait d’une forteresse militaire contrôlant la route qui reliait la Haute-Alsace à la Lorraine. Mon conseil : regagnez le village en empruntant le chemin du vignoble. On y vient tout de suite dans le prochain paragraphe !

2. Flâner dans le vignoble

Le château qui pointe son nez au bout de l’allée – perspective magique !

Amateur de grand cru ou buveur du dimanche (je me rapproche davantage de la deuxième dénomination), difficile de rester insensible au charme du vignoble alsacien. Ces allées vertes – tirant, qui plus est, sur le carmin en cette saison ! – qui ondulent à perte de vue créent une harmonie, un sentiment de quiétude des plus enivrants, sans vouloir faire de jeu de mot ! Nous avons décidément bien choisi notre période pour venir ici. Le climat encore clément et la palette de couleurs du paysage rendent la balade délicieuse.

3. Explorer les trésors du village

Kaysersberg, ou « la montagne de l’empereur » en Allemand, est le village médiéval alsacien par excellence. Flâner au hasard de ses pavés équivaut à faire une vraie chasse au trésor – sauf qu’ici les trésors sont abondants, surgissant au détour de chaque ruelle ! Laissant Google Maps de côté et suivant plutôt les précieux conseils des locaux, on s’est régalées à explorer cet univers tout droit sorti d’un bouquin des frères Grimm.

Je vous laisse avec ces quelques clichés pris au fil de l’eau, mais si vous voulez être certains de voir les meilleurs spots du village, voici de quoi vous guider :

La vue depuis le pont fortifié.

Le pont fortifié : ce sublime pont en grès rose est tout bonnement un des symboles du village ! Construit en 1514, il protégeait la ville d’éventuelles agressions provenant de la rivière Weiss. Comme en atteste la photo, de là vous profiterez d’une des vues les plus pittoresques sur le village ! Amis photographes, n’hésitez pas à grimper sur la haute « marche » du pont pour saisir le meilleur cliché 😉

L’Eglise Sainte Croix (voir première photo). Sa construction, qui a débuté au XIIème, aurait été commanditée par l’empereur du Saint Empire, le surnommé Barberousse. Ce qui a particulièrement attiré notre attention, c’est l’impressionnant tympan roman et surtout, dès l’entrée de l’église et surplombant la nef, une statut en bois du Christ vraiment monumentale qui rendait le chemin vers le chœur presque intimidant…

L’Hôtel de ville (39 rue du Général De Gaulle) : bâti au XVIIème, ce bâtiment est un bel exemple de l’architecture Renaissance Rhénane. Sa façade avec un oriel de deux étages vaut vraiment le détour.

Le Musée Historique de Kaysersberg (62 Rue du Général de Gaulle) : envie de vous plonger dans le folklore alsacien ? C’est le lieu pour vous. Rien que l’architecture de l’ancienne maison qui abrite le musée vaut le coup d’œil ! A l’intérieur, vous retrouverez 1001 trésors du passé de Kaysersberg, des trouvailles archéologiques jusqu’aux œuvres d’art religieux.

La maison natale d’Albert Schweitzer (124 rue du Général de Gaulle) : si le nom ne vous dit rien, le Docteur Albert Schweitzer est un médecin et philosophe, Prix Nobel de la Paix 1952 et (détail moins connu) enfant de Kaysersberg. Peut-être connaissez-vous l’expression certes un peu désuète « Il est minuit, Docteur Schweitzer », utilisée pour commenter le passage au lendemain ? Je vous laisse faire vos recherches si cela vous intrigue 😉

4. Visiter Kaysersberg pendant la période de Noël

Source : Tours-blois

Ce n’est une surprise pour personne : l’Alsace pendant les fêtes, c’est magique ! Et Kaysersberg ne fait pas exception – son marché de Noël est d’ailleurs un des plus beaux de la région. C’est moi, ou on sent d’ici le pain d’épice et les arômes de vin chaud ? Difficile d’imaginer un cadre plus enchanteur et plus adapté pour accueillir cet évènement. Si je devais revenir ici à une autre saison, aucun doute sur laquelle ce serait ! Soyez quand même conscients qu’ici, Noël correspond au pic de fréquentation touristique et que la foule sera bel et bien au rendez-vous…

5. Prolonger la visite de la Route des Vins d’Alsace

On l’a brièvement mentionné plus haut : Kaysersberg est l’un des villages de la prestigieuse Route des Vins d’Alsace. Fans de pinard : c’est le lieu rêvé pour faire du tourisme œnologique ! N’hésitez pas à continuer votre chemin (en mode road-trip ou pourquoi pas en vélo !) pour découvrir toutes les copines de Kaysersberg qui rivalisent par leur beauté ! Pour des infos détaillés au sujet de cette Route des Vins, je vous conseille cet article que j’avais écris pour le compte de mon entreprise (si je peux me permettre, il est plutôt pas mal 😉).

Quels domaines visiter autour de Kaysersberg ?

Pour celles et ceux d’entre vous qui veulent vivre à fond l’expérience Route des Vins, pourquoi ne pas visiter des caves, aller à la rencontres des vignerons et déguster un ou deux p’tits verres de Pinot Gris ou de Gewurztraminer un passage ? Voici quelques domaines viticoles proches de Kaysersberg à mettre sur votre liste – faute de les avoir visités moi-même, je vous ai sélectionné les mieux notés :

  • Domaine Agapé à Riquewihr. Au programme, dégustations et visites avec Vincent Sipp, héritier d’une longue lignée de viticulteurs ! On vous promet des vins d’exception, dont trois grands crus: le Schoenenbourg à Riquewihr, le Rosacker à Hunawihr et l’Osterberg à Ribeauvillé.
  • Domaine Jean-Baptiste Adam à Ammerschwihr : pour voir la culture des vignes en biodynamie. C’est là qu’est né, entre autres, le Grand Cru Kaefferkopf.
  • Domaine Paul Blanck & Fils à Kaysersberg-même : les Blanck, c’est une famille solidement ancrée dans la viticulture en Alsace depuis des générations. Les dégustations de leurs vins « de terroir » seront peut-être l’apogée de votre voyage…

Pour une liste plus complète de tous les domaines du coin, n’hésitez pas à consulter cette carte !

Où manger à Kaysersberg ?

On a trouvé un peu par hasard le restaurant Le Kaysersberg, qui s’est avéré être un super choix ! Plats typiques du coin, bons vins (évidemment) et jolie vue sur la rivière Weiss. On a payé environ 25€/personne pour un plat – TRES généreux, parce que bon, ne pas oublier qu’on est en Alsace – et du vin.

D’autres restaus qui ont une super réputation sont :

Où dormir à Kaysersberg / Colmar ?

Avec mes deux amies, on a logé dans le centre-ville de Colmar dans ce superbe appartement. Si vous êtes 4 personnes ou moins, c’est le spot idéal !

Un autre logement pépite à Colmar que je tiens à vous recommander, c’est le Gîte du Sorcier. Il s’agit de chambres d’hôte entièrement décorées sur le thème de Harry Potter – même pour les non addicts comme moi, le résultat est assez époustouflant… Attention, le gîte est TRES convoité et il faut s’y prendre vraiment longtemps à l’avance pour réserver (et comme je suis mlle dernière minute… pas de séjour à Poudlard pour Isa) !

Source : legitedusorcier

Si vous souhaitez toutefois dormir à Kaysersberg même, je vous est trouvé un petit hôtel sympathique (87€ pour 2) ou cette super chambre d’hôte dans une maison typique du coin (75€ pour 2) !

C’est à peu près tout pour Kaysersberg ! J’espère que vous prendrez autant de plaisir à lire cet article que j’en ai pris pour l’écrire et vous dis à très vite pour de nouvelles escapades 🌍

Les photos sont ma propriété. Toute utilisation et/ou duplication non autorisée de ce matériel sans ma permission expresse et écrite est strictement interdite. Cet article contient des liens trackés vers des sites marchands qui peuvent me reverser une petite commission en cas de vente.


2 réflexions sur “Visiter Kaysersberg depuis Colmar

  1. Je n’ai pas d’occasion d’aller à Kaysersberg pendant mon séjour en Alsace en 2018– par contre, j’ai visité des petits villages: Riquewihr, Hunawihr, Ribeauvillé, Eguisheim…qui sont tous jolis. L’Alsace est une région très charmante, et j’aimerais y revenir afin de découvrir plus!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s