Visiter Barbizon, le village des peintres

Click here for the article in English

Les photos sont ma propriété. Toute utilisation et/ou duplication non autorisée de ce matériel sans ma permission expresse et écrite est strictement interdite.

Le covid, c’est dur quand on a la bougeotte. Avec toutes ces restrictions de déplacement, difficile de ne pas se morfondre en rêvant de contrées lointaines. Sauf que récemment, j’ai emmené des amis à Barbizon, village très proche de celui où j’ai grandi, et leur éblouissement devant cet endroit qui m’est si familier m’a fait réfléchir. Comme le dit si bien Proust, « le seul véritable voyage, ce ne serait pas d’aller vers de nouveaux paysages, mais d’avoir d’autres yeux« . Et c’est ainsi que je me suis rappelé que l’aventure, comme la beauté, est partout à condition qu’on la cherche. Je vous propose donc de m’accompagner dans cette ballade à Barbizon, village des peintres. C’est parti?

Barbizon, c’est quoi ?

Si le nom sonne familier à vos oreilles, il y a deux possibilités: soit vous êtes grand.e amateur.rice d’art, soit vous êtes féru.e d’escalade. En effet, Barbizon est aujourd’hui connue d’une part pour son village (à 45min au sud de Paris) qui a inspiré la peinture pré-impressionniste et d’autre part pour son accès direct à la forêt de Fontainebleau, rendez-vous des adeptes de randonnées, d’escalade et de VTT du monde entier.

Au début du 19ème siècle, ce qui n’était encore qu’une simple bourgade de paysans et de bûcherons commença à attirer une multitude de jeunes artistes, en quête d’un contact direct avec la nature intouchée. Ce nouveau « hotspot », comme on l’appellerait aujourd’hui, a accueilli au fil des années plus d’une centaine de peintres – parmi eux: Narcisse Díaz de la Peña, Jean-François Millet et Théodore Rousseau. C’est la naissance de l’Ecole de Barbizon, courant qui vise à peindre la nature directement sur le vif, telle qu’elle est. Plus tard, Monet, Renoir, et Cézanne marcheront sur les pas des « anciens » en posant leurs chevalets à Barbizon. Cet amour des peintres pour la nature ira jusqu’à pousser Napoléon III à voter la première loi mondiale de préservation d’un espace naturel. Voilà, vous vous coucherez moins bête ce soir!

Début de la Grande rue

S’immiscer dans l’âme du village

Mais trèves de blabla, je ne me prétends pas prof d’histoire de l’art! De toute façon, pas besoin de bien s’y connaitre pour comprendre d’où est venue cette bouffée d’inspiration chez nos amis artistes. Il suffit de flâner le long de la Grande rue et de se laisser porter jusqu’à la forêt pour ressentir l’énergie bucolique et hors du temps dégagée par les lieux. Niveau visite, rien de plus simple: tout est rassemblé le long de cette Grande rue, qui se transforme ensuite en Allée des Vaches au moment où elle atteint la lisière de la forêt. En partant du centre du village, vous pourrez admirer tour à tour:

Les 20 mosaïques, dispersées un peu partout le long de la rue, qui mettent en avant les 20 chefs d’œuvre les plus célèbres de Barbizon.

L’auberge Ganne, où les peintres se retrouvaient pour échanger des débats passionnés jusqu’au petit matin. C’est aujourd’hui le Musée départemental des peintres de Barbizon.

La Chapelle Notre-Dame de la persévérance, que j’adore par son charme ancien et discret. Collée à la chapelle: la Maison-musée de Théodore Rousseau.

La Galerie Besharat. Barbizon regorge de galeries d’art (avis aux gros portefeuilles), mais celle-ci est remarquable par sa sublime bâtisse, la Villa Les Charmettes, et son entrée de jardin laissant apercevoir ses surprenantes œuvres contemporaines.

La Maison Atelier de Jean-François Millet. C’est ici que Millet a peint les chefs-d’œuvre qui ont fait tout son succès: les Glaneuses et l’Angélus (exposé aujourd’hui au Musée d’Orsay).

Notre-Dame de la Persévérance et son monument aux morts

Si vous venez depuis Paris, il faudra avoir une voiture pour passer la journée à Barbizon, car aucun transport en commun ne s’y rend. Partez en milieu de matinée, comptez une petite heure pour visiter le village, déjeunez dans l’un des restaurants de la Grande rue et enchaînez sur une randonnée en forêt! Vous pourriez aussi faire un week-end sur place: dormez à Barbizon (idées de logement à la fin de l’article) et le lendemain, visitez Fontainebleau ou Vaux-le-Vicomte.

Entrée de la galerie Besharat
J’ai commencé à mettre de côté pour acheter celle-là. Bon, il y en a pour un moment…

Promenons-nous dans les bois…

La section de la forêt de Fontainebleau qui jouxte Barbizon est sublime, et même après y avoir passé une bonne partie de mon enfance (c’est ça, d’avoir des parents fous de nature), je ne me lasse pas d’y retourner régulièrement – et ce par toutes les saisons! Dès l’entrée de la forêt, à environ 1 km du centre-ville, vous comprendrez pourquoi le lieu continue d’attirer les foules du monde entier. Les imposants blocs de granits, les chênes centenaires et la multitude de sentiers vallonnés vous transporteront vers un monde enchanté où la nature est reine. C’est le terrain de jeu idéal de tous passionné de sport ou de nature qui se respecte.

Pour les randos, sachez que l’Office de tourisme propose des cartes présentant les meilleurs itinéraires. Je vous recommande mon éternel préféré: le sentier de la Grotte des Brigands. La boucle dure environ 1h, à laquelle vous rajouterez sûrement une pause pic-nic! Le chemin débute au niveau de la buvette du parking du Bas-Bréau: on attaque tout de suite par une montée, mais pas de panique, la rando est d’un niveau très facile 😉 . D’autant plus que vous profiterez vite d’un des meilleurs points de vue de la forêt. Les plus téméraires d’entres vous pourront s’armer d’une torche et s’enfoncer dans la fameuse Grotte des Brigands ! En suivant le tunnel jusqu’à la fin, vous ressortirez 100m plus loin dans la roche! Il faut ramper pas mal, donc à éviter pour les claustrophobes…

Cliquez ici pour d’autres idées de randonnées dans le coin.

Vous n’aimez pas la marche? Il fallait le dire! La forêt de Fontainebleau est aussi le lieu idéal pour faire du trail, du VTT… et surtout de l’escalade! Ce qui explique pourquoi vous croiserez de nombreuses personnes armées de leurs fameux matelas bleus 😉

Barbizon: où manger / dormir?

Les prix indiqués sont ceux d’une chambre double. Du plus simple au plus extravagant:

Chambres d’hôte du P’tit Angélus (à partir de 90€)

Hôtellerie du Bas Bréau (à partir de 140€), en plein dans la Grande rue et à quelques mètres de la forêt.

Les Pléiades Hôtel-Spa (à partir de 180€). Service aux petits oignons garanti dans ce magnifique 4*.

Le Manoir de la Comtesse (à partir de 270€). Une bâtisse à couper le souffle, une piscine chauffée et une décoration d’intérieur qui vous fera voyager vers d’autres époques.

Les Suites Besharat, au même endroit que la galerie mentionnée plus tôt (à partir de 450€). Pour une immersion dans le monde si atypique du collectionneur.

Niveau restauration, vous aurez le choix parmi une dizaine de bonnes adresses sur la Grande rue! De la petite crêperie conviviale aux tables chics, tout y est.

Pour clore cet article, voici d’autres petites pépites de Seine-et-Marne à ajouter à votre itinéraire:

Fontainebleau et son château. à seulement 10 min de Barbizon! Cliquez ici pour lire mon article sur Fontainebleau.

Vaux le Vicomte, le château qui a servi de modèle au Château de Versailles!

Moret-sur-Loing, un des plus beaux villages Seine-et-Marnais

Milly-la-forêt, village historique qui a attiré les plus grands, tels que Jean Cocteau ou Christian Dior

Alors, qui a dit qu’il fallait partir à l’autre bout du monde pour faire de jolies découvertes?


Une réflexion sur “Visiter Barbizon, le village des peintres

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s